Le port de Monaco évolue

Le port de Monaco évolue

Le titanesque projet de nouvelle urbanisation en mer soulève la réflexion du réaménagement du port Hercule. L’un des seuls ports en eaux profondes de la Côte d’Azur fera donc l’objet d’un remodelage visant notamment la mise en valeur des voûtes en pierres situées sous le boulevard Louis II.



Afin d’offrir une implantation plus “accueillante” et de mettre en lumière les arcades existantes situées au pied du NiBox, le chantier projette désormais d’intégrer ces arches de pierres dans la continuité des eaux du port d’animation. Le résultat attendu de cette ouverture du bassin est un espace plus fluide et moins angulaire, incorporant les voûtes de pierres dans la continuité du port. Les courbes seront redessinées mais la capacité d’accueil restera identique, soit 650 places résidents et 30 places visiteurs situées sur le quai des États-Unis (avec un tirant d’eau maximum de 30 mètres). Il est prévu que ce chantier soit réparti sur deux étapes. Dans un premier temps, les équipes de Bouygues TP Monaco s’atelleront à la construction d’une nouvelle ceinture prenant en compte l’excavation des quais, la création du radier, l’enrochement des blocs de quais et le remblais final. À la suite de cette première phase, prévue pour la fin 2020, il faudra attendre 2023 pour la réalisation des façades et la pose de la dalle de couverture. Le remodelage de cette baie naturelle située au pied du Rocher est un chantier venant s’associer en parfaite cohérence avec le projet d’intégration du nouveau quartier de l'Anse du Portier, aussi appelé Mareterra.