Les contours de l’extension en mer monégasque prennent forme

Onze des 18 caissons qui forment la ceinture périmétrale de l’extension en mer de Monaco sont en place depuis le mois d’avril et ce projet d’envergure devient plus visible chaque jour.

Un nombre impressionnant d’ateliers se déroulent simultanément. Au large du Fairmont Monte-Carlo, la barge Edmond de l'entreprise monégasque Trasomar continue à placer des enrochements avec des blocs de 0,3/1 tonne afin de créer la carapace de protection du futur ouvrage. 

Pendant ce temps, deux autres navires, le Rhine et le Omvac 8, poursuivent leur mission : le premier achemine des matériaux de carrière depuis Toulon et se fixe au large du périmètre du projet, alors que Ie second, plus petit donc plus adapté, au travail à l'intérieur de la zone d'activité prend le relai. 

Au fil des allers-retours, le Omvac 8 décharge le Rhine de son contenu qu'il déverse au dos des caissons afin de réaliser le remblai. Au mois d'avril encore, l'émissaire dit PP330 a vu sa pose achevée. Cela signifie que la boucle thermique du Grimaldi Forum et du Larvotto est installée de manière définitive. Les équipes de Bouygues avaient souhaité que cette installation se fasse avant la haute saison touristique afin que les nuisances soient limitées durant cette période. 

Un peu plus au large, le Filipo poursuit la mise en place des récifs artificiels.

Une nouvelle barge arrive

La préparation du remblai d’assise des caissons a pu être partiellement mis un terme grâce à l’important travail réalisé au cours des derniers mois. Toutefois, un atelier pour le caisson dit C17, côté Larvotto, reste à effectuer. Etant donné que ce caisson est moins profond, il convient de rehausser la partie de remblai qui le soutiendra. Une nouvelle barge, la TOWI, se chargera du rehaussement du remblai d’assise des caissons et viendra appuyer l’Edmond pour la pose des enrochements pour la protection du future ouvrage. Le caisson C17 devrait être posé avant la fin du mois de mai.


Le travail du Stornes

Depuis peu le Stornes et ses 25 000 tonnes de chargement sont également arrivés à Monaco. Ce navire a pour mission l’acheminement du matériel d’une carrière récemment ouverte en Italie pour le remblai qui soutiendra le futur bâtiment signé Renzo Piano sur l'extension en mer. Cinq à six voyages de ce navire devraient suffire à boucler sa mission, ce qui permettra l’achèvement de I'atelier avant Ie Grand prix de Formule 1 monégasque. 

Afin d’éviter toute turbidité vers le port Hercule lors du déchargement du matériau par le Stornes, la digue de clôture du petit port d'animation prévu à I'ouest du projet a été terminée avant l'arrivée du premier navire. 

L’activité continue à Marseille

A Marseille les 18 caissons du projet ont été fabriqués, le travail continue. Outre l'équipement des deux derniers caissons, la fabrication des 80 blocs de quai destinés à faire la jonction, côté Larvotto, de la ceinture de caissons avec la terre, est en cours. Ces blocs de quai ont des dimensions moyennes de 8m de long pour 2 de large et 1,20 de hauteur et une masse de 40 à 50 tonnes unitaire.